JOHN ARMLEDER va donner forme à un souhait d’exposition qu’il n’avait jamais encore pu concrétiser en lien avec les notions de décor. 
John Armleder délégue totalement la réalisation de ce projet au décorateur français de renommée internationale JACQUES GARCIA dont le registre créatif s’étend du minimalisme zen à la surcharge néo-gothique, de l’exotisme du retour d’Egypte à la folie Napoléon III. Il conçoit pour l’artiste un véritable appartement néo-bourgeois dans ses moindres détails, de l’entrée à la salle à manger en passant par le salon. Dans cet espace par essence privé mais rendu public ici, des oeuvres d’art contemporain sont présentes dont éventuellement une de John Armleder. 
Attaché à l’idée “qu’une pièce est terminée conceptuellement avant qu’elle ne soit produite”, l’oeuvre de John Armleder est bel et bien la réalisation de cet appartement par Jacques Garcia selon le principe de la délégation cher à l’artiste .

JOHN ARMLEDER : JACQUES GARCIA : Edité par Nicolas Trembley.Textes de John Armleder, Jacques Garcia, Nicolas Trembley. Photographe Yvan Moreau





JOHN ARMLEDER will give substance to a desire to exhibit that he had never yet been able to achievelinked to the concepts of interior design. 
John Armleder delegates this project totally to the internationally renowned French interior designer JACQUES GARCIA whose creative span extends from zen minimalism to neo-gothic overload, from the exoticism of the return from Egypt to the madness of Napoleon III. He designs a real neo-bourgeois apartment for the artist, down to the last detail,from the entrance to the dining room via the lounge. In this space in essence private but here made public, contemporary works of art are presented, possibly including one by John Armleder. 
Attached to the idea "that a work iscomplete conceptually before it is produced", John Armleder's work is indeed the creation of this apartment by Jacques Garcia according to the principle of delegation so dear to the artist.

JOHN ARMLEDER: JACQUES GARCIA: Edited by Nicolas Trembley. Text by John Armleder, Jacques Garcia, Nicolas Trembley. Photography Yvan Moreau

Using Format